livre-plage.JPGTranche de vie... L’hôtel où je me complais dans la lecture massive est très peu occupé pour le moment (je vous conseille d’ailleurs la période).

Nous sommes à peine une centaine ce qui, vu la taille de ce dernier me permet d’être pratiquement seule sur la plage étant donné que, pour une raison qui m’échappe, la plupart des joyeux vacanciers préfèrent encercler la piscine (froide) dans un assourdissant boum boum de musique de dancing.

Il y a donc évidemment des allemands, des anglais, des tunisiens friqués et des belges... Parmi ces derniers, il y a la famille Bidocon. Cet hôtel a un avantage indiscutable pour la geek que je suis, le wifi partout, même dehors, même dans les bars, partout vous dis-je!

Nos amis Bidocon manient le GSM comme personne, surtout madame. Madame qui connaît le fonctionnement de Viber et Skype. Madame qui aime faire des duplex vidéo avec sa fille, 14 ans, qu’elle appelle cho (chou), qui raconte quel temps il fait icè (ici) et qui remet bien le bonjour à Jordan et Mike qui lui est sur le point d’accepter son invitation sur Skype (elle lui a laissé quat’ appels en absence en revenant de la plâche).

Vous l’aurez compris entre deux quintes de toux (c’est pas une bronchite, c’est la cigarette, sic) , nous ne ratons RIEN de la vie des Bidocon qui pensent qu’ils sont dans leur jardin (condoléances à leurs vrais voisins) et tonitruent à des mètres de distance. Bon, ça me fait rire en fait, je suis certaine qu’ils sont liégeois (circonstance atténuante) mais un peu la gêne quand même d’être liégeoise!

Remarque : ceci a été publié avant d’apprendre la nouvelle de l’attentat à Tunis

Vous voulez la suite : Le microcosme de l'all-in

Facebook

Commentaires

1. Le 28/10/2016, 17:54 par bri

Ah, les joies des vacances All-in !

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://accessit.be/index.php?trackback/5