Semaine S-49 : Po-si-ti-ve !

Réflexions humoristiques d'une sexa.

Billet

harbouya.jpgMa fille me dit que je critique tout et que j'ajoute toujours des « mais » .

D'où ce blog où je peux ronchonner à l'aise.

Alors, puisque c'était son anniversaire ce week-end, je lui offre ce cadeau, je vais tout voir de manière optimiste.

Installez-vous et prenez vos mouchoirs malgré tout si vous êtes trop sensible :

Je n'ai plus guère de travail MAIS je m'éclate avec mon blog et le fignolage de mes sites web.

Je n'aime pas cuisiner MAIS je vais au resto aussi souvent que possible.

J'aime boire un verre (ou 2 ou 3) et c'est pas bien MAIS les sucreries et autres pâtisseries me laissent de glace (dont je ne raffole pas non plus). En même temps, j'ai du mal à résister à un saucisson pur porc taquinant mes papilles avec jouissance.

J'ai pris beaucoup de kilos (voir supra évidemment) MAIS j'ai arrêté de fumer depuis bientôt 4 ans, circonstance atténuante avec la ménopause bien sûr.

Mes cheveux grisonnent MAIS sont toujours seulement poivre et sel contrairement à beaucoup de plus jeunes que moi. Là, c'est vraiment la méthode Coué « je suis jeune tout va bien ».

Les rides commencent à se marquer (si peu me direz-vous) MAIS je n'ai encore qu'une tache de vieillesse sur les mains (ben si, et encore, je me demande si ce n'est pas une cicatrice de brûlure).

Mes dents sont victimes de récession gingivale MAIS il ne m'en manque que deux (de sagesse paradoxalement).

Je souffre d'insomnies MAIS je me prélasse dans un lit king size pour moi seule permettant d'essayer toutes les positions, surtout l'étoile avachie.

J'ai une hypertrophie congénitale des ligaments jaunes MAIS je n'ai plus de hernie discale depuis 6 ans et tant que je ne le sollicite pas, mais alors pas du tout (genre « glande, tu iras bien ») mon dos me fout la paix.

Je dois porter des lunettes MAIS c'est de l'astigmatisme et pas encore de la presbytie (quoique).

Mon genou explosé en son temps en onze morceaux sur la clé de contact de ma Tolliota Corolla rouche suite à un frontal audacieux avec une façade en moellons m'empêche désormais de courir et de jouer au tennis MAIS je me suis mise à la natation avec régularité et progrès constants (et quasi plaisir).

Un de mes pieds s'endort après une heure de marche MAIS des semelles orthopédiques et des bâtons de marche atténuent le problème (là, ça devient carrément Zola) et la nature est si belle quand on se promène nez au vent (soyons bucolique) !

Je deviens casanière, ne sors plus MAIS je fais des économies, de PV potentiel particulièrement (je vous laisse imaginer le plus risqué).

J'ai perdu de vrais amis MAIS en ai retrouvé d'autres, merci FB (c'est là qu'on pleure).

Je ne vois quasi plus mes enfants MAIS il n'y a (presque) plus de bordel, il reste le mari, resté au stade ado à ce sujet ... Oups ! MAIS c'est un sous-MAIS ça !).

Je n'ai pas encore de petits-enfants MAIS je suis libre comme l'air (j'ai dit libre, pas légère).

Et puis, je n'ai ni Alzheimer, ma mémoire ne flanche pas, ni Parkinson, je ne lâche pas mes verres, j'aime créer, j'apprends de plus en plus facilement me semble-t-il et il m'arrive encore de pleurer ... de rire.

Moralité :

Vieillir est un naufrage MAIS on devient (une) sage !

...

Pour ceux que ça intéresse, les paroles de Harbouya, chanson wallonne qui parle d'un pauvre bougre qui ferait mieux de mourir tellement il a des mèhins :

Harbouya, c' est ene viye tchanson e walon a môde di repetaedje d' on tinme. Li mwaisse tchanteu dit ene fråze et les djins ki sont-st avou lu li rprindèt tertos eshonne.

On cmince pa :

   Harbouya k' a tant des mås. (deus côps)
   Il est malåde; (2 côps)
   I fåt k' i moure; (2 côps)
   L' medcén l' a dit. (2 côps)

Li respleu, c' est :

   A ! Pôve Harbouya, fåt i k' i moure, fåt i k' i moure !
   A ! Pôve Harbouya, fåt i k' i moure di tot çoula !

Après, on radjoute ene fråze po totes les plaeces k' il a må :

   A må ses pîs... (2 côps)
   Il est malåde; (2 côps)
   I fåt k' i moure. (2 côps)
   L' medcén l' a dit. (2 côps)

Li troejhinme coplet, on va rmonter ene miete pus hôt

   A må ses bodenes. 1 (2 côps)
   A må ses pîs... (2 côps)
   I fåt k' i moure. (2 côps)
   L' medcén l' a dit. (2 côps)

Et rmonter insi disk' ås tchveas, tot passant pazès djnos, ses coxhes (ses cwisses), a s' vinte, s' botroûle, ses rins, ses spales, ses dints, ses ouys, a s' tiesse, ses oxheas.

Et fête, une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=orLQhs6f4_s

...

Une des héroïnes d'un de mes films préférés (Thelma et Louise), a passé LE cap (incroyable) cette année : Geena Davis.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://accessit.be/index.php?trackback/20