61.pngUn an jour pour jour que je suis entrée dans le club des S.
Des sots ?
Des sages ?
Des sexy ?
L’un n’empêchant pas l’autre, c’est dans le clan des Sexas, super évidemment, hélas plus volontiers appelés "seniors" par les médias, que je baigne aujourd’hui !
Et encore, senior, c’est quand ils veulent montrer un peu de déférence.
Sinon, on a droit aux "mamies de soixante ans" qui au choix, ont du mal avec l’ordinateur, la conduite automobile, l’utilisation d’une carte de banque...
Et puis quoi encore ?

Déjà, pour mériter cette étiquette, il faudrait être "Mamy", or les enfants des sexas d’aujourd’hui, ont bien compris que rien ne presse, ensuite depuis quand bascule-t-on dans l’incapacité mentale dès qu’on aligne 3x20 ans ?
Je constate que les 1X20 ans s’occupent surtout à muscler leurs pouces sur des smartphones que les mamies ne sont évidement pas susceptibles de savoir utiliser.
Erreur.
Chez les 2x20 ans, je vois autant de lacunes que chez la plupart des sexas question nouvelles technologies.
Parfois plus.
Chez les 3X20 ans, on peut commencer à parler de sagesse, même si ...

Oui, on a presque tous des lunettes et quelques cheveux blancs.
Oui, quand on se lève d’une table, il est préférable de s’appuyer des deux mains ou ce n’est que moi?
Oui, on va dormir plus tôt, on préfère le dîner de famille à midi.
Oui, on danse dans un style vintage avec des prises de rock alambiquées malgré l’arthrose naissante.
Oui, on commence à adorer la marche nordique qui fait tellement mieux travailler nos muscles en douceur et soulage le dos. D’ailleurs la course ce n’est pas bon pour les articulations !
Oui, on se (re)met à la peinture, la sculpture, on se vautre dans la lecture plus que jamais.

Mais on n’a pas de problème de cerveau du tout !
Je dirais même le contraire, plus on vieillit, plus on apprend, plus il y a des connexions.
Plus rapides que celles de Proximus si vous voulez mon avis !

20 années et tous les multiples, expériences et souvenirs de ...

Ces moments d’exception.

Aussi loin qu’on puisse se rappeler, il y a ces flashs, ces moments de plaisir, d’étonnement, de jouissance intellectuelle ou physique, les deux pouvant être bien heureusement concomitantes ... mais rares.
Il y a ce plaisir de porter un singlet et un trench-coat comme papa.
De donner le biberon à sa petite sœur.
De pouvoir d’un coup de pédales croire distancer ton père et pouvoir enfin partir seule sur les routes.
De glaner des fruits et d’aimer les manger, surtout les fraises avec du sucre en poudre.
D’aller au vrai magasin et d’acheter des « crasses ».
D’écrire et surtout de lire avec la découverte à la lampe de poche de mondes imaginaires ou malheureusement parfois réels.
De ramasser les patates avec son grand-père et d’égrener les groseilles avec sa grand-mère.
De planter des muguets dans la parcelle de jardin qui t’est allouée.
De tirer à la carabine à plomb sur les coings du jardin, appuyés sur l’appui de fenêtre de l’étage avec son père.
D’avoir une première meilleure amie.
D’ enfin guindailler même sans Modération, ton ennemi.
De passer une soirée en écoutant ABBA en buvant au plus UN verre de vin.
De boire plein de verres en écoutant Catherine Lara en boucle.
D’embrasser, avec la langue.
De découvrir qu’on aime et qu’on est aimé, ça, c’est quand même le top.
D’enfin faire vraiment faire l’amour.
D’apprendre que tu es enceinte.
D’accoucher d’un Mini-toi.
D’accueillir un grand ou un petit frère.
De rendre sa maison habitable week-end après week-end.
De recevoir le ban et l’arrière-ban.
De voir ses enfants qui réussissent leur objectif.
De voir sa première création, mission, action se réaliser.
De se faire plein de copains dans son lieu d’immigration.
D’avoir des amis fidèles.
De devenir riche et célèbre.

Eh, tu rêves ?
Tout n’est pas possible !
Je le répète, plus tu vieillis, plus tu apprends.
Plus tu apprends, moins ton cerveau ramollit.
Tout le monde ne le comprend pas.
Hélas.

Basta les médias avec leurs avis stéréotypés !
Depuis quand deviens-tu « mamy » subitement, #ouftisvieille, #comprendsplusrien, #deviensdébile, #malmatête ?*

Alors, toi qui me lis, qui es probablement de ma génération, résiste !

Non, tu n’es pas devenu.e pitoyable, incapable, escrocable.

Oui, tu as encore 20 ans avant de commencer à te déliter intellectuellement, pour le physique, merci dame nature car Bobonne profite de ses gènes costauds !

* Bobonne n'a pas tout à fait compris l'intérêt du hashtag sur Facebook mais a compris son fonctionnement donc lire : oufti, je suis vieille, je ne comprends plus rien à rien, je deviens débile, j'ai mal ma tête (liégisme) !

Alors que dire de plus ?
J’ai pratiquement fait le tour de ma petite personne, en hauteur en tout cas, en largeur, il y a encore de la marge.
Je vais donc plus me lancer dans la fiction inspirée de toutes les personnes que 61 années m’ont amenée à connaître.
Oui, tremblez !

Et si vous avez un sujet challenge à me proposer, je peux essayer de le relever.

Facebook

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://accessit.be/index.php?trackback/120